Randonnée à Bergerac

mercredi 14 août 2013
par  Marianne
popularité
3%
0 vote

3 500 avant J.-C. : les vestiges (3 500-3 000 avant J.-C.) d’un village néolithique sont découverts dans le quartier des Vaures à Bergerac. Plus de vingt habitations sont mises au jour, montrant des plans rectangulaires mais aux extrémités convexes, longues de 15 à 25 m, larges de 4 à 5 m, reposant sur des fondations de bois dont seuls subsistent aujourd’hui les traces négatives. Leurs toits, à double pente, étaient probablement réalisés en matériaux végétaux. On y trouve aussi un long four à pierres chauffées de forme et de procédé uniques pour l’époque, notamment en France. Sont également présents des préformes de haches et de haches polies, de grattoirs, de perçoirs, de couteaux, de pointes de flèches tranchantes réalisés dans le silex du Bergeracois, des fragments de céramiques, des meules à grains, des polissoirs et des outils en os6.
ve et vie siècles : sur le site du Bout-des-Vergnes, les sépultures d’une nécropole mérovingienne sont mises au jour en 2012 lors du chantier de la rocade ouest de Bergerac7.
24 août 1345, au début de la guerre de Cent Ans, la ville est prise d’assaut par Henry de Grosmont, le comte de Derby.
En mai 1472, par ses lettres patentes, le roi Louis XI confirma les privilèges de la ville octroyés par ses prédécesseurs, à la suite de la mort du duc de Guyenne8,9.
En 1565, Charles IX passe dans la ville lors de son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour et des Grands du royaume10.
17 septembre 1577, au cours des guerres de Religion, une trêve est signée à Bergerac : la paix de Bergerac.
16 juillet 1621, le Roi Louis XIII entre à Bergerac et fait démolir les fortifications de la place de sûreté par les huguenots.
1675, la révolte du papier timbré, révolte antifiscale du règne de Louis XIV, partie de Bordeaux, s’étend à Bergerac qui connaît deux jours d’émeutes les 3 et 4 mai11. Une troupe de cavalerie ramène l’ordre, et quitte la ville à la mi-mai.
11 août 1685, les premières compagnies de dragons arrivent à Bergerac pour convertir les huguenots.
1794, les anciennes communes de La Conne, La Madeleine, Saint-Christophe-de-Monbazillac et Sainte-Foy-des-Vignes fusionnent avec Bergerac.
wikipedia.org

Distance : 1.406 km
Dénivellation : 23 m 26 m
Altitude min : -21 m
Altitude max : -7 m
Départ : 0.485090/44.847995
Altitude départ : -18 m


Départ : 0.484793/44.84814
 Rue Albert Garrigat  24100 Bergerac  Pays : France métropolitaine (Aquitaine)

Documents joints

GPS eXchange Format - 13.3 ko
Zip - 1.5 ko
www.nos-sentiers.be

Portfolio

JPEG - 318.8 ko JPEG - 229.2 ko JPEG - 418.3 ko JPEG - 351.3 ko JPEG - 200.8 ko JPEG - 257.2 ko

Commentaires

Dernière mise à jour

lundi 6 août 2018

Publication

163 Articles
65 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
617 Auteurs

Visites

19 aujourd’hui
66 hier
287679 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés